Les feux - les connaître, les utiliser, les maîtriser


Un tutoriel pour connaître et maîtriser les feux classiques mais aussi les présignaux et les signaux de chemin. Tout est expliqué, du placement des feux à la gestion des feux en passant par la logique parfois peu évidente de ceux-ci.

Bonne lecture et bonne concentration si vous débutez avec les feux.

Introduction
 

"Comment placer des feux ? Comment bien les utiliser ? Où les placer ? Pour quoi faire ?" Holà holà, pas de panique amis joueurs de Transport Tycoon, ce tutorial est là pour vous expliquer comment tout cela fonctionne. Mais il faut savoir avant tout que les feux font énormément la qualité de la voie. C'est d'ailleurs pourquoi vous devrez lire attentivement ce tutorial, qui traite de la phase la moins évidente du jeu. Des feux bien combinés avec les voies rendent possible la circulation de nombreux trains sur celles-ci... De plus, les possibilités de réseaux sont infinies, chacun a ses propres façons de créer des réseaux ferrés, mais il faut les analyser avec précision. Une petite faille dans votre chantier de voies et de feux peut vous faire perdre beaucoup de temps et d'argent. Mais tout cela vous le découvrirez avec un peu d'expérience. Place aux explications maintenant car je n'aime pas beaucoup les longs discours ^^
Lisez bien ce tuto, avec intérêt et concentration : la logique des feux n'est pas évidente au début.

 

Placer les feux

Tout d'abord pour accéder au menu de construction des feux, il vous faut cliquer sur l'icône construction ferroviaire dans le jeu.
Vous accédez alors au menu de construction ferroviaire où vous pouvez désormais reconnaître son icône, la 10e en partant de la gauche, la 5e en partant de la droite.

Cliquez sur cette icône et vous obtenez le menu des feux :

On croirait voir de nombreux et étranges feux, mais en réalité c'est un trompe l'oeil, OpenTTD vous propose d'utiliser des signaux manuels dans un style plus ancien, fidèle aux années 30 (les 6 signaux situés en haut) ou un style moderne de feux automatiques (les 6 signaux situés en bas). Mais en réalité ce sont exactement les même en vis-à-vis entre le haut et le bas, et leur fonctionnement est identique. Nous verrons le fonctionnement de chacun de ses 6 feux un peu plus tard.

 Placer des feux

Pour placer un feu, cliquez sur l'icône d'un feu puis cliquez sur un rail libre (où il n'y a ni feu, ni route présente) avec le clic gauche. Il aparait en double. Si vous recliquez dessus il apparait en simple dans un sens. Et si vous recliquez encore une 3e fois, il apparait en simple dans l'autre sens. Pour résumer en image :
 

Type de feu Image Comment l'obtenir
Double feu (ou bidirectionnels) Lorsqu'on pose le feu

Simple feu (ou unidirectionnel)

dans un sens

Lorsqu'on clique 1 fois

Simple feu (ou unidirectionnel)

dans l'autre sens

Lorsqu'on clique 2 fois


Il est également possible de placer des signaux de manière "automatique" en cliquant glissant sur les rails à partir d'un feu. Cela aura pour effet de répéter ce feu plus loin sur la ligne jusqu'à l'endroit ou vous avez lâché le clic gauche. L'espacement entre ces feux est déterminée dans les options avancées dans l'onglet Construction/Signaux ou dans le menu des feux grâce à l'option d'espacement entre les feux (que je présente plus loin).

Ici j'ai donc cliqué/glissé à partir d'un feu sur une longueur de 8 cases, mon espacement est réglé à 2.. voici ce que l'on obtient : rapide et efficace !
 

Mais accrochez-vous bien : il est possible de faire encore plus rapide ! Je peux en effet poser des feux identique de manière automatique jusqu'au prochain croisement. Ce raccourci est idéal lorsque vos rails sont très étendus en distance. Il suffit pour cela de cliquer/glisser à partir d'un feu sur au moins deux cases en maintenant CTRL enfoncé dans la direction souhaitée. Deux feux identiques seront alors placés jusqu'au prochain croisement selon cette direction.

Ici j'ai donc cliqué/glissé avec CTRL enfoncé à partir d'un feu sur une longueur de 2 cases, mon espacement est réglé à 4.. voici ce que l'on obtient : très efficace !

Vous pouvez aussi changer le type de feu (entre les 6 feux disponibles) en cliquant avec la touche CTRL enfoncée. L'ordre des feux va alors défiler selon les clics du feu de gauche (dans le menu) au feu de droite. La plupart des joueurs placent des feux classiques (les premiers feux) partout avant de modifier de cette manière certains feux. C'est en effet une méthode plus rapide avec l'habitude.


Modifier les feux
 

Retournons à notre menu des feux :



Deux icônes un peu différentes sont situées à droite : l'outil de remplacement des feux (en haut) et l'option d'espacement entre les feux.

L'outil de remplacement des feux permet de remplacer n'importe quel signal présent sur vos rails par le signal sélectionné. Pour changer un feu, cliquez sur l'icône du futur feu que vous souhaitez voir puis de cliquez sur cette icône, il vous suffit ensuite de cliquer ses les feux présents sur votre réseau ferré pour les remplacer.
Petite note : si vous cliquez sur un feu en maintenant la touche CTRL enfoncée, vous changez la version (ancienne ou moderne) du signal.

Ici j'ai placé trois feux mais celui du milieu (le jaune) ne me convient pas, je sélectionne alors l'icône du premier feu dans le menu, puis l'outil de remplacement des feux, je n'ai plus qu'à cliquer sur le feux qui était mauvais.


L'option d'espacement entre les feux, réglable également depuis les options avancées, permet de déterminer la fréquence d'espacement des feux lorsqu'on les place en cliqué/glissé.

Lorsque vous souhaitez supprimer un feu, un autre outil est le buldozer. Il est utilisable avec les feux depuis le menu de construction ferroviaire. Pour supprimer un feu il suffit de cliquer sur l'icône des feux puis de cliquer sur le buldozer, il suffit ensuite de cliquer sur le feu non-désiré. La case devrait être entourée de rouge comme ci-dessous ;

 

Les blocs de signaux

Avant de commencer de parler de l'utilisation des feux, il est important d'introduire le vocabulaire.

L'espace entre deux ou plusieurs signaux est appelé un "bloc" ou "bloc de signaux".

- Quand un train tente de franchir un signal, le signal vérifie le bloc suivant et affiche vert ou rouge suivant l'état de ce bloc.
- Un bloc est également fermé par un dépôt ou à la fin d'une voie.
- Les voies de gares (les stations) ne divisent pas les blocs de signaux, elles sont inclus dans les blocs.

Ci-dessous on observe les blocs de signaux en coloré :

 

 

Utiliser les feux classiques

Présentation


Les feux ont deux états : vert ou rouge.

Lorsqu'un feu est vert, n'importe quel train peut passer ce feu.
Lorsqu'un feu est rouge, aucun train de peut passer ce feu.


Toute la gestion des feux est donc basée sur ce principe, ainsi que sur quelques propriétés supplémentaires des certains signaux par rapport à d'autres. 
Nous allons les aborder tous un par un.

Les feux classiques

Dans le menu des feux, 6 signaux différents sont disponibles. Les premiers feux, disponibles dans cette version uniquement dans Transport Tycoon sont des feux standard, ou classiques. Nous ne parlerons que de ces signaux là dans cette partie et verrons le fonctionnement des autres feux plus tard.

Les feux classiques
 

Principe de passage des feux classiques

Le comportement des feux est différent suivant qu'il est simple dans un sens, ou dans l'autre, ou s'il est double.
Ainsi voici le(s) sens possible(s) de circulation des trains sur une voie comportant un feu classique placé de différentes manières  :



J'ai maintenant placé des feux classiques simples sur une voie de manière à créer un bloc de signaux. Lorsqu'un train se situe dans le bloc de signaux, le feu classique devant le bloc est rouge. S'il n'y a aucun train dans le bloc de signaux, le premier feu sera vert. Comprennez donc bien l'image ci-dessous :


Ainsi, si un train arrive au niveau d'un bloc de signaux où un train est présent devra s'arrêter (feu rouge).
Ici vous remarquez que le train doit s'arrêter au feu rouge parce qu'un train est déjà présent dans le bloc (zone rouge). Même s'il n'y a aucun risque d'accident sur la deuxième image, le bloc de signaux comporte un train donc affiche tous les feux d'entrée de bloc en rouge.
 


Propriétés logiques des feux classiques

Voici toutes les propriétés (P) logiques du feu par rapport au train :

Pour les feux simples :

 

P1 - Lorsqu'un train arrive devant un feu (vert), il passe : la voie est libre.
P2 - Lorsqu'un train arrive devant un feu (rouge), il attend le vert pour passer : la voie est occupée.
P3 - Lorsqu'un train arrive derrière un feu, il fait demi-tour : pas d'accès par ce côté.
Il est impossible pour un train de franchir un feu simple tourné dans l'autre sens.
P4 - Lorsqu'un train vient de passer un feu, celui-ci devient rouge : la voie est maintenant occupée.
En fait, dès qu'une partie du train se retrouve entre deux feux, le premier feu s'allume en rouge.

Il est également possible d'utiliser les feux en double pour permettre de faire circuler des trains dans les deux sens lorsque la voie est libre, ainsi les doubles feux permettent d'ignorer la propriété P3.

Pour les doubles feux (feu1 et feu2) :

 

P1 - Lorsqu'un train arrive devant un feu1 (vert), il passe : la voie est libre.
Le feu2 est rouge : dans l'autre sens la voie est occupée par le train.
P2 - Lorsqu'un train arrive devant un feu1 (rouge), il attend le vert pour passer : la voie est occupé.
Le feu2 est rouge : dans l'autre sens la voie est occupé par le train.

P3 - Lorsqu'un train vient de passer le feu1, celui-ci devient rouge : la voie est maintenant occupée.
Le feu2 devient vert (si aucun train n'arrive) : la voie est libre dans l'autre sens.
Remarque : pendant le passage du train au niveau du double feu, les deux feux sont en rouge
car il y a des parties du train de chaque côté.


Fonctionnement logique à un croisement
 

Un train qui arrive au niveau de cette bifurcation prendra tout droit (lorsque les deux doubles feux sont verts). Lorsque l'un est rouge, cependant, il choisira la voie du signal vert. Ainsi, avec des doubles feux le train ne change pas de voie sauf si l'une est déjà utilisée. Employez les signaux bidirectionnels si vous voulez que le train choisisse une voie libre; comme dans des stations à plusieurs voies de gare, par exemple.
Un train qui arrive au niveau de cette bifurcation prendra la voie qui mène à sa destination (lorsque les deux simples feux sont verts). Lorsque le feu placé dans la direction du train devient rouge, le train attendra qu'il soit vert. Règle : Employer les signaux à sens unique si vous voulez qu'un train choisisse la voie qui va le plus directement à sa destination, comme à des jonctions ou des croisements multidirectionnels.
Un train qui arrive au niveau de cette bifurcation prendra forcément tout droit (ou attendra si le signal devant lui est rouge). Puisqu'un train ne peut pas passer un feu dans l'autre sens de circulation. Ceci est très utile pour forcer le train à aller dans une direction, comme un dépôt par exemple.

Pour résumer :

Si un train doit choisir parmi deux directions ou plus, chacune contenant un feu double, il choisira la direction avec un signal vert. Si tous les signaux sont rouges, il va s'engager vers la direction la plus simple, s'arrêter au pied du signal, et attendre le passage au vert de celui-ci.

Si un train doit choisir parmi plusieurs voies, chacune contenant un feu simple, il s'engagera sur la voie menant à sa destination quelle que soit la couleur des différents signaux (de sa voie ou des autres) et attendra si besoin que le feu passe au vert. Il agira donc différemment du cas où les feux sont doubles.


Utilisation de ces feux
 

Ce que nous allons aborder ici restera simple, les embranchements et l'utilisation des feux d'une manière plus optimisée seront abordés dans la partie Réseaux de la communauté.

Maintenant que vous avez compris le fonctionnement des feux, nous allons passer à la pratique. Tout d'abord il existe de nombreuses manières de créer des réseaux, on peut faire un circuit où les trains se suivront par exemple ou encore des voies parallèles sur lesquelles les trains effectueront des aller/retour, ... Cette dernière méthode est la plus souvent utilisée.

Voyons tout de suite un exemple :



Voici ce qu'on appel une double voie ou voie parallèle (voie aller/retour). Il y a un sens de circulation sur chacune des voies puisqu'on utilise des simples feux dans la même direction sur toute une longueur. Grâce à l'utilisation des doubles voies vous pourrez faire circuler autant de trains que vous souhaitez (dans la limite de l'embouteillage) entre deux pôles.

Mieux, vous pouvez par la suite créer des embranchements pour donner accès à d'autres voies. Vous constituerez alors un réseau. D'ailleurs vous n'avez même pas besoin de changer de type de feux pour vos embranchements, car il s'agit de faire prendre au train une voie dans le sens de sa destination donc par l'utilisation des feux simples, comme nous l'avons vu pour le fonctionnement logique aux croisements. Voyez ci-dessous une jonction :


 
"C'est bien beau de nous montrer cela mais comment ça se présente en gare ?"
 
Hé bien c'est très logique, si vous avez bien compris le fonctionnement des feux précédemment, vous allez tout comprendre : alors la manipulation des feux et des réseaux sera pour vous un jeu d'enfant.
Voici une gare sur laquelle accède une double voie :



Si vous n'avez jamais utilisés les feux auparavant, cette gare simple bien complexe. En réalité elle ne l'est pas, voici quelques points à lire pour tout comprendre :

- J'ai placé un croisement de rail (des rails enchevêtrés) devant la gare pour que les trains puissent entrer, sortir et circuler facilement entre la voie et la gare. Si vous reproduisez les mouvements possibles des trains entre chaque voie et l'entrée / la sortie, tous ces rails sont nécessaires.

- Lorsque nous arrivons dans le sens de l'aller (vers la gare), le feu est rouge car des trains sont présents entre les feux. Ainsi un train qui se présente va s'arrêter au feu rouge en attendant qu'il n'y ait plus personnes sur les croisements de rails, ou pour le dire autrement : jusqu'au prochain feu (propriétés P1 et P2).

- Ensuite j'ai placé devant chaque voie de gare un double feu pour l'entrée et la sortie des trains : voila une utilisation exemplaire du double feu.

En effet, outre leur fonctionnalité double sens permettant d'aller dans les deux sens (entrer et sortir de gare), selon le fonctionnement logique à un croisement (vu plus haut) vous constaterez que pour l'entrée en gare nous avons besoin de donner l'ordre aux trains de prendre une autre voie si l'une est occupée. Ainsi, ce n'est pas anodin si le train de pétrole prend une autre voie, il a vu que celle devant lui était occupée et grâce aux doubes feux, il choisit une autre voie.

Ici, c'est donc une gare d'arrêt en croisement : car c'est un terminus et il y a des croisements de rails devant la gare. Sur la page Réseaux
vous aurez bien d'autres exemples de gares et vous comprendrez par vous même le fonctionnement des feux dans tous les systèmes que je vous propose.


J'ai maintenant l'honneur de vous annoncer que vous savez utiliser des feux, créer des réseaux, et peut-être même en inventer !

 

Utiliser les Présignaux

Et non le tutoriel n'est pas fini si vous souhaitez tout maîtriser ! ^^
Hum... Les Présignaux, y'a du "signal" dans le mot, mais aussi du "pré" comme avant. Mais Oui "avant-signal".
Il y a effectivement un lien et nous verrons lequel...

Présentation


Les présignaux, au nombre de 3, ont une fonction un peu particulière puisqu'ils se placent par bloc et fonctionnent ensemble dans le but de diriger les trains.
On distingue, dans l'ordre sur l'image suivante, le présignal d'entrée, le présignal de sortie, et le présignal combiné.



On les appelle "présignaux" puisque le rôle du présignal d'entrée est de réagir (vert ou rouge) en fonction des présignaux de sortie placés après lui. Le présignal d'entrée réagit avant ("pré") que le train n'arrive au présignal de sortie.
- Aaah !

Voyons l'utilité de chacun de ces feux en détail :

Type de feu Image Quel est son rôle
Présignal d'entrée.
Ils comportent une barre jaune horizontale à la base du feu.
 
Un présignal est vert tant qu'il y a au moins un présignal de sortie vert à la fin du bloc. Sinon, il sera rouge.
Cela empêche les trains d'entrer dans le bloc de signaux jusqu'à ce qu'il y ait une possibilité de sortie de ce bloc.
S'il n'y a pas de signaux désignés comme des sorties derrière l'entrée le présignal d'entrée, il se comporte comme un signal classique.

Présignal de sortie.
Ils comportent une barre blanche verticale à la base du feu.
 

Un signal de sortie se comporte de la même façon que le signal normal, mais il est nécessaire pour déclencher la bonne couleur au présignal d'entrée et au présignal combiné.

Présignal Combiné.
Ils comportent une barre jaune verticale à la base du feu.
 

Il existe un troisième type de presignal, il est appelé présignal combiné et agit simplement comme un signal d'entrée et de sortie. Cela permet une utilisation double du présignal lorsqu'on a un présignal d'entrée avant et un présignal de sortie après. Il est ainsi utilisé des les voies en cascade (ou en arborescence).

Pour construire des presignaux, il faut d'abord construire un feu normal. Puis, avec la touche Ctrl maintenue enfoncée, cliquez sur le signal pour parcourir les différents types de presignaux...
1 clic : présignal d'entrée,
2 clics : présignal de sortie,
3 clics : présignal combiné.

Ou directement les sélectionner dans le menu des feux.

En cliquant sans CTRL, on change la direction de la signalisation. Ainsi on peut parcourir tous les types de signaux possibles.

Comprendre leur rôle :

Pour mieux saisir leur rôle voici une image :
Ici aucun train n'est présent dans le bloc de signaux (en bleu), seulement les feux de sortie de ce bloc sont des présiguaux de sortie. Comme ils sont tous en rouge idiquant la présence de trains dans les blocs suivant, le présignal d'entrée ne voit pas d'alternative possible et s'allume en rouge.


Dans l'imagine suivante il y a plusieurs blocs de signaux : bleu foncé, bleu clair et rouge.

Analysons les feux d'entrée de ces différents blocs :
- Le présignal d'entrée du bloc bleu foncé est rouge car le présignal de sortie, en fin de bloc, est rouge et le présignal combiné est rouge (le présignal combiné joue le rôle d'un présignal de sortie).
- Le présignal combiné du bloc bleu clair est rouge car les présignaux de sortie, en fin de bloc, sont rouges. Ici le présignal combiné joue le rôle d'un présignal d'entrée.
- Quant au feu classique, il est bien sûr vert car aucun train n'est présent sur le bloc de signaux suivant (bleu clair).



Si vous avez bien compris cet exemple, vous savez utiliser les présignaux !

Utilisation

Une entrée de gare :

Nous avons parlé de bloc de présignaux, d'entrée, de sortie,... il est temps de voir un exemple concret :
Sur la première image on remarque que les 3 voies de gares sont occupées, le présignal d'entrée ne voit pas d'autres alternatives dans le bloc, il est donc en rouge en attendant qu'un présignal de sortie (blanc) s'allume en vert... c'est le cas sur la deuxième image où une voie de gare s'est libérée, le présignal de sortie étant vert, le présignal d'entrée s'allume en vert également.
 

Une arborescence :

Plus intéressant, ici on a divisé la voie en cascade en plaçant un présignal d'entrée commandé par des présignaux combinés eux-mêmes commandés par leurs présignaux de sortie respectifs.

Lorsqu'une voie de gare est libre, le présignal de sortie qui lui est associée est en vert, puis le présignal combiné qui joue alors le rôle de préignal d'entrée s'allume en vert signalant l'entrée libre; donc le présignal d'entrée s'allume en vert puisqu'il a détecté le signal combiné qui joue alors le rôle de présignal de sortie.

Le train n'a plus qu'à suivre le chemin déterminé par les signaux verts, à droite, jusqu'à la voie de gare libre.


On peut, de la même manière, diviser les voies de nombreuses fois en utilisant les présignaux combinés qui font alors offices de présignaux d'entrée pour les suivants et de présignaux de sortie pour les précédents.

Dans le cas d'une gare d'arrêt à voie de retour ou une gare de passage, on peut remplacer les doubles feux par des simples puisqu'il y 'a sens unique, comme vous pouvez le voir ici :
Les trains n'ont pas besoin de faire demi-tour en gare, donc il est tout à fait inutile d'utiliser des présignaux de sortie.


 

Si les présignaux sont surtout utilisés à l'entrée de gare, la sortie ne comporte pas d'ordre de priorité. Lorsqu'un train à terminé sont action en gare, il part... on utilise pas les présignaux.
L'entrée est importante puisque le but est d'orienter les trains vers les voies libres.

Les priorités :

Outre les gares, les présignaux peuvent être utilisés sur la voie pour déterminer des priorités, ou un choix possible de voies.

Ici, on détermine un choix possible de deux voies dans le sens de l'aller et du retour :


 

Ici, on détermine un ordre de passage pour les trains :

Puisque le présignal d'entrée reste rouge tant que le présignal de sortie est rouge (donc tant que le train de bétail n'a pas passé le feu simple plus loin sur la voie), le train de grain va donc passer en premier -> lui ne se soucis pas que le présignal de sortie est rouge puisqu'il n'est pas en présence d'un présignal d'entrée mais d'un feu classique.
 

 
Les limites

Il existe une situation qui échappe aux présignaux malheureusement.

Souvenez-vous, un présignal d'entrée est vert si au moins un présignal de sortie est vert après le bloc de signaux. Mais lorsqu'on se trouve dans le cas d'un croisement de rails de ce type : on a un présignal de sortie (à gauche) qui ne doit pas commander le présignal d'entrée puisqu'il ne peut être atteint par cette voie.


Il arrive donc que les présignaux nous bloquent dans certaines configurations.
 

Utiliser les Signaux de Chemin


Si vous avez trouvé les présignaux compliqués vous pouvez vous reposer ici ! Il n'y a rien de plus simple que des signaux de chemin, car ils fonctionnent à la base comme des feux classique avec quelque chose en plus. D'ailleurs, beaucoup de personnes les utilisent tout le temps (au lieu des feux classiques) dans certaines parties multijoueurs... ce n'est pas faux, mais il est suggéré de l'utiliser lorsque c'est nécessaire, et seulement nécessaire. Pourquoi ne pas remplacer les feux classiques par les signaux de chemin si il font la même chose sinon mieux ? tout simplement parce que c'est inutile d'utiliser un signal plus "complexe" sur l'aspect technique pour réaliser la même chose, et à ce moment là si on remplaçait tout les feux par des signaux de chemin, alors on ne réfléchirait plus sur la logique des feux : ce qui est un tord.

Présentation

 

Les signaux de chemin, au nombre de 2, sont des feux additionnels présents dans OpenTTD (version récente). On y trouve d'abord le signal de chemin bi-directionnel et le signal de chemin uni-directionnel.
Pour faire simple, un tel signal autorise plus d'un train à entrer dans un bloc de signaux en même temps, si le train peut réserver un chemin jusqu'au point d'attente sûr en considérant les intentions des autres trains.



Le premier est un signal de chemin à double sens (ou bi-directionnel). C'est à dire qu'il fait le travail du signal de chemin mais dans les deux sens. Ne vous étonnez pas si lorsque vous le placez il ressemble à un feu simple, ces signaux de chemin peuvent être passés par l'arrière.

Le second est un signal de chemin à sens unique (ou uni-directionnel), il fonctionne de la même manière que le premier sauf que le train ne peut pas le passer par l'arrière. Evident bien sûr.

Ces deux types de signaux fonctionnent d'une manière différente des feux classiques et des présignaux. Ils sont rouges en permanence et passent au vert que lorsqu'un train arrive devant et peut réserver son parcours jusqu'à la prochaine zone d'attente. C'est à dire si aucun train dans le prochain bloc de signaux ne gêne sa route.

Voici les sens possibles de circulation des trains :

 

Utilisation


Sur les voies :

Imaginons un obstacle sur un croisement de rails (train de courrier ici).
Le signal de chemin à sens unique analyse sur le bloc suivant si un passage est possible suivant le destination du train qui arrive.
Puisque le train qui arrive peut continuer tout droit, le signal de chemin passe au vert permettant ainsi aux deux trains de se croiser sur le même croisement de rails.





En gare :

Prenons l'exemple d'une gare d'arrêt en croisement.

Remarquez que l'on a placé un signal de chemin à sens unique à l'entrée puisque le retour sur cette voie n'est pas possible et s'effectue à côté.
A l'entrée des voies de gare on a placé des signaux de chemin bi-directionnels car les trains peuvent entre et sortir de gare.
Les signaux de chemin analysent d'éventuels obstacles sur la voie. Puisque le train qui sort n'est pas sur la route du train qui entre en gare, le signal de chemin à sens unique passe en vert, laissant possible l'entrée et la sortie de ces deux trains.



Utilisés avec les gares d'arrêt en croisement, on peut avoir des entrances/sortances de trains de manière simultanée lorsqu'on utilise les signaux de chemin. C'est donc particulièrement intéressant dans ce cas.

Notez que les voies de gare fonctionnent comme des signaux de chemin bi-directionnels, il n'est donc pas nécessaire d'ajouter les signaux de chemin bi-directionnels aux entrées de gare comme je l'ai fait sur les images précédente. Voir ci-dessous :



Dans les jonctions :

Avec l'utilisation des signaux de chemin, cette jonction de base a désormais un meilleur débit.

 

Le fonctionnement des depôts dans les blocs

Nous avons vu que les voies de gare fonctionnent comme des rails sauf si elles sont en présence directe d'un signal de chemin, auquel cas elles fonctionnent comme des signaux de chemin bi-directionnels. Mais comment agissent les dépôts en présence d'un bloc de signaux ?

- Les dépôts intégrés dans un bloc de feux classiques fonctionne comme un feu classique en sortie : il fait passer les trains si aucun train n'est présent dans le bloc. Il n'y a donc pas besoin de placer un signal en face d'un dépôt.

- Les dépôts intégrés dans un bloc de présignaux fonctionne comme un présignal d'entrée en sortie : il fait passer les trains si au moins un présignal de sortie est vert. S'il n'y a ni présignaux combinés, ni présignaux de sortie, il fonctionne comme dans un bloc de feux classiques.

- Combiné avec signaux de chemin, il fonctionne en sortie comme un signal de chemin.

~ ~ ~ ~

Voilà, vous savez tout ce qu'il faut savoir sur les feux. N'hésitez pas à commenter si vous avez aimé mon tutoriel, si vous avez des critiques ou des modifications à apporter ;-)
Merci à vous et bon jeu !

  • Currently 0.00/5
Rating: 0.00/5 (0 votes cast)

Share It!

Be the first to comment