44 posts :: Page 4 of 5
Par:     

Anonymous


moi c'est cette loco qui me fascine elle est superbe  http://www.youtube.com/watch?v=2d_iImdtgxY


(La N°4468 Mallard est une locomotive à vapeur de la Classe A4, de type Pacific 4-6-2, construite par la compagnie de chemin de fer anglaise London and North Eastern Railway en 1937.

Elle était conçue comme locomotive pour trains express et dessinée par Sir Nigel Gresley qui s'inspira des autorails Bugatti pour le profil avant et qui fit des études en soufflerie pour déterminer le meilleur carénage possible. Son échappement double est du type Kylchap et le sifflet placé en avant de la cheminée, place inhabituelle, est du type américain. En 1963, après avoir parcouru 2 294 943 km en 25 ans de service, elle fut radiée des inventaires. Restaurée pour son 50e anniversaire en 1988 dans sa livrée d'avant la Seconde Guerre Mondiale, elle est à nouveau hors service depuis 2003, faute d'un certificat technique pour la chaudière.

Actuellement la Mallard fait partie de la collection nationale au National Railway Museum à York et des plaques sur les carénages de la chaudière rappellent son exploit.

La longueur de la Mallard est de 70 pieds (21.34 m) et elle pèse 169,7 tonnes tender compris en ordre de marche. L'effort au crochet est de 16 tonnes environ.

La Mallard est la détentrice du record mondial de vitesse pour une locomotive à vapeur grâce à une pointe de 126 mph = 202,8 km/h.

Cette vitesse fut atteinte le 3 juillet 1938 sur la East Coast Main Line entre Little Bytham et Essendine avec le mécanicien Joe Duddington, le chauffeur Tommy Bray et l'inspecteur Sid Jenkins. L'endroit du record est la pente descendante de 5 pour 1000 de Stoke Bank non loin de Peterborough. La rame d'essais comprenait six voitures et une voiture dynamométrique totalisant 244 tonnes.

Elle a battu l'ancien record détenu par l'Allemagne depuis 1936 et qui était de 200.40 km/h.)

source :techno science

qu'elle qu'un peut me dire ce quîl y a de plus beau que c'ette superbe machine (comme européenne bien sur)
http://enginemanwook.files.wordpress.com/2010/07/lner-a4-4-6-2-pacific-class-mallard-on-sunday-3-july-1938-reached-an-unbeaten-steam-locomotive-world-record-speed-of-126-mph-photo-courtesy-of-national-railway-museum-bbc-tyneside.jpg

Par:     

Anonymous


http://ladefense.free.fr/va-ancien/Valenciennes231E.jpg

Les pacifics chapelon.[br]Posts du: 15 Octobre 2010 à 20:07:03[hr]Ces machines sont des reconstructions des Pacific du Nord, qui étaient arrivé à leur limite en matière de puissance : on ne pouvait pas se permettre de faire de la marche en unité multiple sur des express. Et c'est là que M. André Chapelon entre en jeu.

Ce "sorcier de la vapeur", ingénieur au PO (et à la SNCF par la suite), demanda que l'on transforme une Pacific, en appliquant ses principes (il était thermodynamicien) auquel... personne ne croyait (à cette époque, les locomotives était construites par des polytechniciens, c'est donc un monde à part...).

Le résultat donna des machines passant de 2000 à 2750 ch. Déjà pas mal me dira vous, mais ce n'est pas assez pour lui. Il pense que les machines "utilisaient mal leur vapeur".

Ingénieur en SNCF en 1938, il refit la même demande, mais sur des machines du Nord. le résultat fut surprenant :
on doubla la puissance utile (2000 ===> 4000 ch), augmenta la vitesse en service de 120 à 140 km/h, et reduisit la consommation de 30 % en eau et 20% au niveau du charbon.

Les modifications qu'il avait porté furent :



    (et encore, j'en oublie)

    Petite anecdote : en 1956, des essais de captation du courant alternatif à grande vitesse furent entrepris sur une BB 12000, moteurs coupés. C'est une Pacific Chapelon qui poussait la locomotive, et a atteint sans problèmes les 177 km/h.

    André Chapelon reconstruisit aussi :



      Malheureusement, c'était un homme qui était dans l'ombre, mis à l'écart par la SNCF. Il avait en tête des machines à vapeur capable du 200 à l'heure en vitesse commerciale...

      Déjà la 242.A.1 gênait car elle était plus puissante qui les machines électriques de l'époque, ce qui était "politiquement incorrect". Elle fut ferraillé en 1957 après la mise à la retraite de Chapelon. Aucune des 141.P ne survécu également (et c'est bien dommage), idem pour les 240.P. Deux 241.P ont survécus (la 16 qui est à Mulhouse, et la 17 qui roule encore aujourd'hui). la 232.U.1 est aussi à la cité des trains de Mulhouse, et je ne connais pas le sort des 150.P.

      Par:     

      Anonymous


      Par:     

      Anonymous


      Voici comment qu'on déneige, en Amérique du Nord, nos rails
      http://www.youtube.com/watch?v=djTgTyCSOF4&feature=player_embedded

      Par:     

      Anonymous


      euh... les GP-38 poussant le chasse-neige peuvent aller jusqu'à combien ?

      Par:     

      Anonymous


      [quote author=syl59 link=topic=866.msg13784#msg13784 date=1290504157]
      euh... les GP-38 poussant le chasse-neige peuvent aller jusqu'à combien ?
      [/quote]

      Aucune idée car je n'ai pas vu ça en action réellement mais sa dépend du secteur qu'ils roulent mais d'après-moi il doit avoir un ''X'' de km/h a ne pas dépasser pour un bon déneigement, mais je ne suis pas sûr à 100% _D_

      Par:     

      Anonymous


      Voilà comment ça doit être quand vous jouez avec le NARS :

      http://www.youtube.com/watch?v=FTTdp-rIXVA

      Par:     

      Anonymous


      j'ai trouvé un 'ti site sympa. Pour tout ceux qui n'ont jamais entendu une loco vapeur, c'est le moment d'en profiter : ce sont des enregistrements audio de locomotives française



      Par:     

      Anonymous


      Une photo intéressante...

      locomotive et Belpareil

      Cela me semble être un port canadien. Ce n'est pas Montréal... Québec, peut-être? Je ne sais. car à cette époque, les principaux fabriquants de locomotives étaient tous dans Montréal.

      Par:     

      Anonymous


      Ca tracte dur ici, et à pleine vitesse

      Edit : Lien revu et corrigé.

      44 posts :: Page 4 of 5